Attention au risque de STACOSE

(0)
Publié parVia Prévention Catégorie

Par Guy Godin pour le magazine Le Transporteur, édition Automne 2019

La législation québécoise impose un bon nombre d’obligations à l’employeur en matière de santé et de sécurité au travail. Ainsi, il doit identifier, contrôler et éliminer les dangers présents dans le milieu de travail. Il doit également s’assurer que son établissement est doté d’équipements, d’outils et de méthodes de travail sécuritaires et que ses employés les utilisent. De plus, il doit informer les travailleurs des risques liés à leur travail, les former afin qu’ils travaillent de façon sécuritaire, les superviser pour que les normes de sécurité soient respectées, etc.

Toutes ces obligations amènent trop de travailleurs et, parfois trop de gestionnaires, à croire que bien souvent c’est seulement la responsabilité de l’employeur de maintenir un environnement de travail sécuritaire. Cette fausse croyance a créé une nouvelle maladie: la STACOSE! Très répandue, virulente presque, elle est maintenant la principale source d’accidents de travail, quelle que soit l’industrie. Souvent, la STACOSE s’attaque à un ou deux individus, employés ou gestionnaires et, si elle n’est pas prise à temps, elle risque de contaminer toute l’organisation.

Maladie très sournoise, les symptômes sont mineurs au début mais, lorsqu’ils s’amplifient, les employés atteints se retrouvent exposés à des situations ou à des comportements non sécuritaires. La SST est rudement mise à l’épreuve! Un peu démuni face au fléau, l’employeur et même les compagnons ou compagnes de travail tentent d’agir, mais souvent, hélas il est trop tard et la catastrophe arrive.

Qu’est-ce que la STACOSE? Je suis certain que cette maladie vous dit quelque chose. Peut-être connaissez-vous quelqu’un qui en est atteint, ou peut-être vous-même! Je fais ici référence à ce petit bout de phrase que l’on répète en boucle et qui nous permet de justifier nos manques d’efforts, de rigueur ou de détermination dans certaines de nos démarches ou de nos tâches en matière de prévention.

Vous négligez de faire déglacer la cour «STACOSE que ça va fondre»? L’inspection au garage n’a pas été effectuée depuis trois mois «STACOSE qu’on est débordé de travail»? Vous réparez un équipement sans le cadenasser «STACOSE que ça va prendre deux minutes»? Alors vous pourriez être atteint par un début de STACOSE!

Que vous soyez dirigeants, gestionnaires, travailleurs ou travailleuses, peu importe! Ne laissez jamais le virus de la maladie vous atteindre, combattez-le coûte que coûte! À partir de maintenant, il ne doit y avoir aucune excuse valable. Chacun d’entre vous avez la responsabilité d’agir quand il est question de santé et sécurité à votre travail, le législateur l’a d’ailleurs prévu. Votre pire erreur est de croire qu’il en est du ressort uniquement de l’employeur. Si vous laissez la STACOSE vous atteindre, vous allez entrer dans un tourbillon de raisons qui ne vous permettra pas d’assumer pleinement votre rôle en matière de santé et sécurité. Gardez la situation en main et agissez sur vos attitudes et vos comportements non sécuritaires car c’est vous qui en avez le contrôle.

Bien sûr, l’employeur doit s’assurer que les dangers sont contrôlés en mettant en place des activités de prévention et en travaillant à l’implantation d’une culture d’entreprise axée sur la santé et la sécurité au travail, mais vous êtes les acteurs quotidiens de la mise en place et du maintien constant de cet environnement.

Téléchargez la version PDF.


Guy Godin, conseiller en prévention chez Via Prévention. guy.godin@viaprevention.com.