Le SIMDUT 2015: 1 an plus tard

(0)
Publié parVia Prévention Catégorie

Par Jean-François Spence, pour le magazine La Voix du Vrac, édition Novembre/Décembre 2019

Depuis le 1er décembre 2018, les règles concernant l’utilisation des produits dangereux en milieu de travail ont changé. Depuis, tous les employeurs doivent respecter les exigences du SIMDUT 2015. Que vous soyez propriétaire et conducteur de votre propre camion, employeur ou conducteur, ces changements ont des impacts sur vous. Voici ce qu’il en est.

La formation

Les exigences concernant la formation ont beaucoup changé avec l’arrivée du SIMDUT 2015. Il est maintenant exigé que les travailleurs reçoivent une formation générale et de la formation spécifique sur les produits utilisés. La formation générale porte sur le système d’information. On y présente les règles de bases, les classes de dangers, les étiquettes et les fiches de données de sécurité. Elle est souvent donnée par un formateur ou suivie sur internet. Plusieurs d’entre vous ont déjà reçu cet enseignement lors de votre formation Santé et sécurité générale sur les chantiers de construction (votre carte de l’ASP Construction). Toutefois, s’il n’est pas inscrit «SIMDUT 2015» dessus, vous devrez suivre une nouvelle formation sur le SIMDUT 2015. S’il est seulement écrit sur la carte «SIMDUT: oui», un maître d’œuvre de chantier de construction pourrait vous refuser l’accès au chantier. Dans ces situations, vous devez avoir avec vous, en plus de la carte de l’ASP, une attestation de formation sur le SIMDUT 2015.

La formation spécifique quant à elle, porte sur les produits qu’utilise le travailleur. Elle permet entre autres de connaître les dangers de ces produits, de savoir comment les utiliser de façon sécuritaire et de savoir comment agir en cas d’urgence. La formation spécifique doit se faire en continu et elle peut prendre plusieurs formes: rencontres, consultation des étiquettes et de fiches de données de sécurité, analyse sécuritaire de tâches, etc.

Autre nouveauté, chaque année, l’employeur doit s’assurer que son programme de formation est adéquat. Il doit s’assurer que ses travailleurs sont bien formés et apporter des correctifs, si nécessaire.

À retenir pour la formation: assurez-vous d’avoir une preuve que vous avez suivi la formation SIMDUT 2015 pour accéder à des chantiers. De plus, si vous ou vos employés utilisent des matières dangereuses au travail, formez-les sur les risques et mesures préventives spécifiques pour ces produits.

Les étiquettes

Tous les contenants de produits dangereux doivent avoir une étiquette sur laquelle on retrouve de l’information concernant l’utilisation du produit. Cette étiquette est très importante, car c’est souvent la première source d’information pour l’utilisateur.

Une étiquette conforme au SIMDUT 2015 doit être présente sur tous les contenants de marchandises dangereuses. C’est donc dire que depuis le 1er décembre 2018, on ne devrait plus retrouver dans vos milieux de travail des produits identifiés avec les anciennes étiquettes. Pour distinguer les anciennes étiquettes des nouvelles, on peut vérifier les pictogrammes de danger qui s’y trouvent. S’ils sont dans un carré rouge, l’étiquette est conforme. Si l’étiquette est hachurée et que les pictogrammes sont dans un rond noir, elle ne l’est pas. Dans ce cas, vous devriez disposer du produit ou essayer d’obtenir du fabricant une nouvelle étiquette.

Les fiches de données de sécurité (FDS)

Anciennement connues sous le nom de «fiches signalétiques», les FDS sont des documents dans lesquels on retrouve toutes les informations sur les produits dangereux. Les FDS sont beaucoup plus complètes et précises que les étiquettes. Chaque produit dangereux utilisé au travail doit avoir sa FDS. Les FDS doivent être accessibles en tout temps pour les travailleurs. Habituellement, elles sont conservées dans un cartable.  

La principale différence entre les anciennes fiches signalétiques et les nouvelles FDS concerne la quantité d’information. Les FDS ont maintenant 16 sections, comparativement à 9 pour les anciennes. La quantité d’information est donc beaucoup plus importante qu’auparavant. Évidemment, vous aurez deviné que les anciennes fiches signalétiques ne sont plus autorisées en milieu de travail. Toutes les fiches que vous avez doivent avoir 16 sections.

Un autre changement concerne la mise à jour des FDS. Anciennement, elles étaient valides pour une durée de 3 ans. Maintenant, il n’y a plus de date d’expiration. Vous devez vous assurer d’avoir les dernières versions des fiches, ce qui n’est pas toujours facile à gérer.  

Comme vous avez pu le constater, l’arrivée du SIMDUT 2015 amène de nombreux changements. Pour les travailleurs, c’est assez simple: ils ont accès à plus d’information et elle est de meilleure qualité. Par contre, pour les employeurs, les défis sont beaucoup plus grands! N’hésitez pas à communiquer avec moi si vous avez besoin d’aide pour faire la transition vers le SIMDUT 2015. Il n’est jamais trop tard pour bien faire!

Téléchargez la version PDF.


Jean-François Spence, conseiller en prévention chez Via Prévention. jean-francois.spence@viaprevention.com