Transport adapté en berline sans virus

(0)
Publié parVia Prévention Catégorie

Les essentiels. Grâce à leur travail, les Québécoises et les Québécois reçoivent par camion ce qui les soigne et les nourrit. Les matières résiduelles et recyclables sont collectées, triées, gérées. Les bénéficiaires du transport adapté se rendent à leurs rendez-vous médicaux, les passagers d’autobus et de taxis rejoignent leurs obligations. Merci, les essentiels. Nous, l’équipe de Via Prévention, c’est pour vous qu’on travaille. Et nous en sommes fiers.

Plus que jamais, les conducteurs de berlines assurent un service prioritaire, en assurant le transport adapté quotidiennement. Sans eux, les usagers seraient très vulnérables et dans l’impossibilité de se déplacer, et les conducteurs ne pourraient pas offrir ce service sans risque d’être contaminés par la COVID-19.

En cette période de pandémie, les conducteurs doivent prendre des mesures de prévention importantes pour respecter la distanciation d’au moins 2 mètres, et éviter d’être en contact avec des usagers du transport adapté qui auraient la maladie à COVID-19. Certains passagers sont contaminés et le conducteur doit les aider à entrer et à sortir du véhicule. Entre chaque voyage, le conducteur entre en contact avec des personnes ou des matériaux possiblement contaminés qu’il doit nettoyer.

Contact rapproché avec une personne infectée.Proximité avec les passagers.
Aide aux passagers peu autonomes.
Accueil des passagers.
» Si vous avez des symptômes, ne rentrez pas au travail.
» Favorisez une distance de 2 mètres entre vous et les passagers, ou les collègues de travail.
» Aucun passager ne doit s’asseoir sur le siège passager avant ou directement à l’arrière du conducteur.
» Au moment de la prise d’appels, demandez si le client a des symptômes (toux, fièvre et difficultés respiratoires) ou s’il a la maladie de la COVID-19.
» Le port du masque, des lunettes et des gants est obligatoire.
» Demandez aux passagers de tousser dans leur coude.
» Entre chaque client, changez de masque et de gants.
» Limitez le nombre de passagers afin de respecter la distanciation sociale de 2 mètres. Cela contraint à un passager par voyage. Ou, 2 passagers s’ils font partie de la même famille.
» Évitez les contacts physiques directs avec les passagers, guidez-les verbalement.
» Les passagers non autonomes ont besoin d’aide directe, évitez de toucher leur peau, ne touchez qu’à leurs vêtements. Portez des manches longues.
» Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
» Les passagers symptomatiques doivent porter un masque.
Projection de gouttelettes.
Elles peuvent être projetées jusqu’à 2 mètres.
Un passager éternue ou tousse près de vous.
Un collègue s’approche de vous, tousse ou vous touche.
» Conservez une distance de 2 mètres.
» Le transport de passagers ayant le coronavirus, ou symptômes similaires, requiert le port du masque de procédure chirurgicale, des lunettes et des gants.
» Aucun passager ne doit s’asseoir à côté ni en arrière du conducteur. » Protégez les yeux, le nez, la bouche et évitez le contact peau à peau.
» Évitez le mode recirculation de l’air lors des déplacements. Favorisez l’ouverture des fenêtres.
» Pour aider un passager atteint de la COVID-19 non autonome, il est essentiel de porter les gants, le masque et les lunettes et des manches longues.
» Portez des vêtements à manches longues et des gants pour aider un passager ou pour nettoyer.
» Après avoir aidé un passager, changez vos gants et lavez vos mains à l’eau savonneuse durant 20 secondes ou utilisez un gel hydro-alcoolique à 60% et plus.
Par un contact avec une surface ou un objet contaminé.Changement du chauffeur dans la berline.
Poignées.
Volant.
Des surfaces courantes touchées (rampes, sièges et poignées pour les passagers).
» Limitez la rotation des chauffeurs dans le véhicule.
» Évitez de partager du matériel et des équipements (tablettes, crayons, appareils de communication, cellulaire) avec des collègues.
» Évitez de changer de véhicule.
» Lorsqu’une rotation de chauffeur s’effectue, nettoyez, avec des lingettes préimbibées ou un gel hydro-alcoolique à 60% et plus, les surfaces souvent utilisées (poignées de portes intérieures et extérieures, le tableau de bord, le volant, le miroir intérieur, le bras de transmission, le siège, la ceinture de sécurité).
» Nettoyez l’arrière du véhicule, les poignées de portes intérieures et extérieures, les ceintures de sécurité.
» Portez des gants pour travailler et pour nettoyer votre poste de travail et les sièges arrière entre chaque passager.
» Privilégiez le paiement sans contact par carte ou cellulaire. Les terminaux doivent être nettoyés après chaque utilisation.
» Lavez-vous les mains pendant 20 secondes avant et après avoir enfilé les gants; le gant ne remplace pas le lavage des mains.
» Lavez-vous les mains après avoir touché une surface, aidé un passager, avant de manger. La salle à manger doit être assez grande pour respecter la distanciation. Sinon, il faudrait établir un maximum de personnes selon la capacité de la pièce en respectant le 2 mètres.
» Utilisez un gel hydro-alcoolique à 60% et plus s’il n’y a pas d’eau.
ET
» Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche avec les mains ou les gants.
» À la fin du quart de travail, retirez vos vêtements, mettez-les dans un sac et procédez au nettoyage avec votre savon habituel.
» Nettoyez et désinfectez la protection oculaire.

DERNIÈRE MISE À JOUR: 14 MAI 2020