Au garage sans virus

(0)
Publié parVia Prévention Catégorie

Travailler sans virus

Travailler en santé, c’est aussi travailler sans virus. Voici plusieurs pages de conseils pour vous aider à prévenir ce risque. Partagez ces précautions sans retenue.

Le masque médical est exigé en tout temps à l’intérieur pour tous les travailleurs, même si la distanciation minimale de deux mètres est respectée ou en présence de barrières physiques. La protection oculaire doit être portée si le deux mètres n’est pas respecté et en l’absence de barrière physique.

TABLEAU RAPPEL DE RISQUES ET DE MESURES DE PRÉVENTION

Les ateliers mécaniques viennent en aide à tous les travailleurs des services essentiels, au personnel de la santé, aux camionneurs, etc. Les risques pour ces travailleurs sont élevés puisqu’ils sont en contact avec les clients qui utilisent leurs services. Il est donc primordial de mettre en place des moyens de prévention pour éviter la propagation du virus.

Source d’expositionExempleMesures préventives
Contact rapproché avec une personne infectée.Paiement des services.
Signature de documents.
» Respecter une distance de 2 mètres.
» Éviter tout contact physique avec un client ou un collègue mécanicien, camionneur ou chauffeur d’autobus.
» Éviter de porter les mains aux yeux, au nez et à la bouche.
» Dans l’impossibilité de respecter le deux mètres, et en l’absence de barrière physique, portez un masque de procédure et une protection oculaire (lunettes de sécurité ou visière recouvrant le visage jusqu’au menton).
Projection de gouttelettes.
Elles peuvent être projetées à 2 mètres.
Un collègue ou un client qui présente des signes de toux ou d’éternuement.» Respecter une distance de 2 mètres avec tout interlocuteur.
» Organiser la salle d’attente pour faire respecter les règles de distanciation sociale (2 mètres).
» Favoriser les communications avec les outils technologiques (téléphone, internet).
» Laver ses mains à l’eau savonneuse durant 20 secondes ou utiliser un gel hydro-alcoolique à 60% et plus.
» Éternuer ou tousser dans le creux du coude.
» Recevoir les clients ou collègues sur rendez-vous, si possible.
Contact avec une surface contaminée.Échange de clés.
Véhicules.
Crayons.
Documents papier.
Poignées de porte, outils, contenants de nettoyage, solvants, etc.
» Si possible, demander au camionneur ou au chauffeur de conduire lui-même le véhicule dans le garage.
» Utiliser des gants de nitrile lors de tout contact avec l’intérieur et l’extérieur du véhicule.
» Se laver les mains à l’eau savonneuse pendant au moins 20 secondes avant et après les contacts avec les surfaces du véhicule (volant, poignées, etc.).
» Utiliser une solution hydro-alcoolique à 60% et plus s’il n’y a pas d’eau.
» Désinfecter les surfaces potentiellement contaminées (bureau, crayons, outils, etc.).
» Empêcher les clients ou les conducteurs de s’appuyer sur le comptoir de service.
» Ne pas faire l’échange de crayons lors de la signature de documents avec les clients.
» Demander un paiement par carte de débit ou de crédit et favoriser les paiements sans contact.
» Après une livraison de pièces ou de colis, nettoyer chacun des éléments à l’aide de lingettes désinfectantes.

Il est possible de porter uniquement un masque de procédure dans le cas où les travailleurs portent TOUS un masque de procédure et qu’ils n’ont aucune interaction avec la clientèle. Le port de la protection oculaire demeure obligatoire pour les interactions à moins de 2 mètres, sans barrière physique, avec les clients portant un couvre-visage.