Au volant du taxi sans virus

(0)
Publié parVia Prévention Catégorie

Travailler sans virus

Travailler en santé, c’est aussi travailler sans virus. Voici plusieurs pages de conseils pour vous aider à prévenir ce risque. Partagez ces précautions sans retenue.

Le masque médical est exigé en tout temps à l’intérieur pour tous les travailleurs, même si la distanciation minimale de deux mètres est respectée ou en présence de barrières physiques. La protection oculaire doit être portée si le deux mètres n’est pas respecté et en l’absence de barrière physique.

TABLEAU RAPPEL DE RISQUES ET DE MESURES DE PRÉVENTION

Source d’expositionExempleMesures préventives
Contacts rapprochés avec une personne infectée.Transfert des valises dans le véhicule.
Proximité des clients dans le taxi.
» Interdire l’embarquement de passagers à l’avant du taxi.
» Embarquer seulement deux passagers à fois pour respecter les règles de distanciation sociale.
» Le transport de bagages devrait être effectué par les clients eux-mêmes.
» Éviter de toucher à tout passager et aux effets personnels.
» Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche.
» Aérer l’intérieur du véhicule le plus souvent possible.
» Lors du transport d’une personne à mobilité réduite, éviter le contact peau à peau avec le client et se laver les mains après les manœuvres.
» Durant les pauses, entre chauffeurs, respecter les règles de distanciation sociale et éviter tout contact physique ou échange de matériel.
Projection de gouttelettes.
Elles peuvent être projetées jusqu’à 2 mètres.
Le client éternue ou tousse près de vous.» Lorsqu’il y a un seul passager, l’asseoir côté passager à l’arrière.
» Installer un élément protecteur (de type plexiglas) entre le siège du conducteur et le siège à l’arrière.
» Pour les interactions à moins de 2 mètres avec quiconque et dépassant 15 minutes durant un même quart de travail, porter un masque de procédure et une protection oculaire (lunettes de sécurité ou visière couvrant le visage jusqu’au menton)
» Laver ses mains à l’eau savonneuse durant 20 secondes
OU
» Utiliser un gel hydro-alcoolique à 60% et plus après chaque course.
» Si possible, demander au client de se laver les mains avant d’entrer dans le taxi .
Contact avec une surface qui est contaminée.Porte des passagers arrière (intérieur et extérieur).
Machine pour paiement débit/crédit.
Ceinture de sécurité.
» Porter des gants de nitrile, au besoin.
» Laver ses mains avant et après avoir enfilé les gants; le gant ne remplace pas le lavage de mains.
» Laver ses mains durant 20 secondes à l’eau savonneuse après tout contact avec une source contaminée ou avant de manger.
OU
» Utiliser un gel hydro-alcoolique à 60% et plus s’il n’y a pas d’eau.
» Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche avec les mains ou les gants.
» Entre chaque client, si possible, désinfecter les surfaces manipulées à l’aide d’un produit de nettoyage à base d’alcool ou d’un produit désinfectant.
» Exiger le paiement par carte de débit ou crédit et favoriser la méthode sans contact.
» Exiger que les passagers emportent avec eux leurs déchets à la fin de la course.
» Éviter le changement de chauffeur pour un même véhicule. Sinon, désinfecter toutes les surfaces (volant, tableau de bord, bras de vitesse, etc.).

Il est possible de porter uniquement un masque de procédure dans le cas où les travailleurs portent TOUS un masque de procédure et qu’ils n’ont aucune interaction avec la clientèle. Le port de la protection oculaire demeure obligatoire pour les interactions à moins de 2 mètres, sans barrière physique, avec les clients portant un couvre-visage.