Nettoyage industriel sans virus

(0)
Publié parVia Prévention Catégorie

Les essentiels. Grâce à leur travail, les Québécoises et les Québécois reçoivent par camion ce qui les soigne et les nourrit. Les matières résiduelles et recyclables sont collectées, triées, gérées. Les bénéficiaires du transport adapté se rendent à leurs rendez-vous médicaux, les passagers d’autobus et de taxis rejoignent leurs obligations. Merci, les essentiels. Nous, l’équipe de Via Prévention, c’est pour vous qu’on travaille. Et nous en sommes fiers.

  • Les opérateurs de nettoyage industriel sont susceptibles, en temps normal, d’être exposés à de nombreux risques dans le cadre de leur travail. En plus des risques biologiques connus, nous devons ajouter un nouvel ennemi à combattre… il s’appelle le virus SARS-CoV-2 ou coronavirus.
  • La meilleure défense est souvent l’attaque…
  • Notre ennemi commun doit être combattu sans relâche jusqu’à sa destruction.
  • Si vous combattez déjà l’ennemi (fièvres, toux et autres symptômes), restez chez vous.
  • Comment combattre ce dangereux ennemi invisible? Par la prévention.
Contact rapproché avec une personne infectée.Contact avec les clients ou les collègues infectés.» Respectez une distance de 2 mètres avec les autres.
*S’il est impossible de respecter la distanciation de 2 mètres, des aménagements doivent être appliqués: barrière physique, mesures administratives (exclusion des travailleurs avec symptômes, réduction ou report des travaux…), port d’un masque de procédure et d’une protection oculaire (lunettes de sécurité ou visière recouvrant le visage jusqu’au menton).
» Évitez de toucher à ces personnes.
» Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche.
» Lavez-vous les mains avec de l’eau savonneuse pendant 20 secondes ou utilisez un gel hydro-alcoolique à 60% et plus.
Projection de gouttelettes.
Elles peuvent être projetées jusqu’à 2 mètres.
Une personne qui tousse, éternue ou postillonne.» Respectez les moyens de prévention décrits plus haut sur l’hygiène des mains, l’étiquette respiratoire et la distanciation sociale.
» Éternuez et toussez dans le creux de votre coude (ou faites-le dans un mouchoir jetable que vous jetterez par la suite, avant de vous laver les mains).
» Si vous combattez déjà l’ennemi (fièvres, toux et autres symptômes) restez chez vous.
Contact avec une surface ou une matière contaminée.Échanges et signatures de documents.
Manipulation des équipements pour la tâche (boyaux, trépied, détecteur, outils, etc.)
Partage du véhicule (volant, radio, bouton de chauffage, etc).
» Évitez de partager des objets tels que journaux, crayons, argent, cellulaires.
» Pour les tâches qui nécessitent une protection complète, utilisez des lunettes et des gants de protection, une visière ainsi qu’un appareil de protection respiratoire. Les experts de l’INSPQ considèrent qu’ils sont adéquats pour vous protéger du coronavirus qui pourrait se retrouver dans votre environnement de travail.
» Les ÉPI doivent être en bon état, ajustés à la morphologie du travailleur, bien entretenus et portés de façon adéquate.
» Retirez les ÉPI de façon sécuritaire, jetez immédiatement les équipements à usage unique dans la poubelle et déposez dans un sac ou un contenant les équipements réutilisables qui devront être désinfectés avant la prochaine utilisation.
» Lavez-vous les mains après cette étape.
» Évitez la rotation entre conducteurs et le changement de véhicule pour la durée du quart de travail.
» Nettoyez et désinfectez le véhicule avant et après chaque utilisation.
» Le port de gants imperméables est conseillé pour le nettoyage et la désinfection.
» Le matériel de désinfection doit être jeté après usage.
» Pensez à nettoyer le tableau de bord, les poignées de porte, le volant, le bras de vitesse, les boutons (chauffage, radio, vitre), l’appuie-bras, la boucle de la ceinture de sécurité et tous les éléments manipulés lors de la conduite.

DERNIÈRE MISE À JOUR: 19 AOÛT 2020